Alors que la nomination du nouveau secrétaire d’Etat au numérique se fait attendre, une tribune de Tariq Krim qui pose ce que devraient être les ambitions et la vision de la France en la matière.

Le constat de la dépendance de la France aux GAFAM n’est plus à dresser, des ministères au Health Data Hub (pourtant l’occasion de choisir des partenaires nationaux) notre existence numérique (et donc industrielle, économique, stratégique) repose sur ces géants américains. Situation intenable, à moins d’avoir comme projet d’être des vassaux, aujourd’hui des USA, demain de la Chine.

La France et l’Europe doivent s’affranchir de ces dominations, à la fois en termes techniques et de modèles et porter un “numérique soutenable et éthique qui combine transition numérique et transition écologique”.

Cela demande une ambition industrielle forte, cela demande aussi d’arrêter de courir après des chimères (licornes en l’espèce) et réorienter les financements vers la transitions numériques de nos PME et ETI, de penser une société nouvelle. En un mot, d’avoir une vision politique et sociétale de la technologie pour cesser de la subir.

A lire : https://lnkd.in/eVsuWu6