Depuis des années, le rôle que joue Facebook dans la propagation de fausses informations et de manipulations nocives à la démocratie est régulièrement pointé.

Mark Zuckerberg a longtemps refusé de définir une politique claire à ce sujet, en 2018 cependant Facebook avait annoncé mettre en place “The Facebook Oversight Board” mais ce n’est qu’en mai dernier qu’ont été annoncés les noms des membres de ce qui doit être un “Conseil de surveillance”, toujours inactif à ce jour.

Et qui ne le sera pas avant les éléctions.

Nouveau rebondissement vendredi 25 octobre quand 25 experts du monde universitaire, des droits civiques, de la politique & du journalisme ont annoncé avoir formé un groupe (the Real Facebook Oversight Board) pour analyser et critiquer les décisions de modération de contenu de Facebook et autres problèmes de la plateforme…

Un conseil de surveillance du conseil de surveillance en somme…

Alors que l’enjeu est de taille, Casey Newton pointe les différentes questions que suscitent “Facebook’s Oversight Board” et “the “real” Oversight Board”
☞ https://lnkd.in/dK2vu7Z


article à compléter par “La destruction de la démocratie comme modèle économique” de Kati Bremme sur MetaMedia
☞ https://lnkd.in/dNihih9