Sortir de la pandémie, mais au prix de quels renoncements éthiques et juridiques ? C’est la question que posent Emmanuel Hirsch et Benjamin Pitcho dans un article pour The Conversation France

La crise sanitaire que nous connaissons a remis en question certains droits (pensés inaliénables) et fait émerger de nouvelles dispositions juridiques que l’on voit mal s’accommoder avec notre vision de la démocratie. L’article pose ainsi un état des lieux (douloureux) des concessions faites dans l’urgence.

Si les données de santé et le secret médical sont ainsi au coeur des enjeux actuels – avec comme le notait Bruno PY dans un entretien dans Le Point une réelle atteinte à ce dernier “Le traçage et le fichage ouvrent une nouvelle brèche dans la violation du secret médical” – ils ne sont pas les seuls dont le traitement est préoccupant.

C’est pourquoi GenerationLibre a créé “L’observatoire des libertés confinées” qui assure un état des lieux, actualisé chaque semaine, de près de 42 restrictions apportées aux libertés et droits fondamentaux pendant l’épidémie de Covid-19 en France.

La vigilance est de mise pour que ces mesures temporaires le restent car les libertés se perdent plus facilement qu’elles ne se gagnent.