La Délégation aux Droits des femmes et à l’égalité (DDFE) du Conseil économique social et environnemental publie l’étude “Femmes & Entrepreneuriat”.

Sa conclusion ? Il reste du travail ! En dépit des actions menées par les pouvoirs publics et la société civile, la part des femmes dans la création et la direction des entreprises reste minoritaire.

L’étude analyse les raisons de ce blocage et propose des pistes de réflexion pour renforcer leur place dans l’écosystème entrepreneurial :
☞ Mesurer et objectiver les difficultés d’accès des entrepreneures par un diagnostic clair pour responsabiliser les parties prenantes ;
☞ Lutter contre les stéréotypes en sensibilisant les jeunes à l’égalité de genre (orientation et mixité des métiers) et en formant les personnels enseignants ;
☞ Accompagner et protéger les entrepreneures ;
☞ Engager une action de fond sur l’écosystème entrepreneurial pour faire évoluer ses normes implicites.

Pour EVA ESCANDON présidente de la DDFE: “Encourager l’entrepreneuriat des femmes est à la fois une exigence de principe et un atout pour notre société.”

L’étude : https://www.lecese.fr/travaux-publies/femmes-et-entrepreneuriat