Le monde que nous créons ne génère pas de vie or aujourd’hui, l’artificiel “pèse” autant que le vivant rejoignant ici les scénarios de science-fiction d’une planète rongée par l’Homme.

Maillée de toute part par des infrastructures, engloutie sous le poids du béton, étouffée par les objets et les constructions humaines, et maintenant “protégée” par le bouclier de nos déchets spaciaux, la Terre pourra-t-elle rester “vivante” ?

« Au cours des vingt dernières années, la masse anthropogénique a encore doublé pour être équivalente, cette année, à la masse de tous les êtres vivants. Dans les années à venir, le monde vivant sera largement dépassé – cette masse sera multipliée par trois d’ici 2040 si les tendances actuelles se maintiennent. »

https://theconversation.com/sur-terre-la-masse-de-lartificiel-egale-desormais-la-masse-du-vivant-153352