Dans le cadre de sa programmation “Screen Series” (une plateforme de présentation de nouvelles œuvres vidéo d’artistes contemporains émergeants) le New Museum of Contemporary Art présente actuellement le travail de Kate Cooper.

Dans son travail, l’artiste britannique (née en 1984 à Liverpool) examine la construction de l’image féminine générée par ordinateur (technologie CGI), dans le contexte de l’esthétique publicitaire propre à notre société.

La série de vidéos HD présentées au NewMuseum et illustrées par une bande son de Soraya Lutangu (alias Bonaventure), met en scène des créatures dont les corps « parfaits » saignent, luttent et se décomposent ; démentant l’immortalité que nous, spectateurs, leur prêtons. Alors que les technologies actuelles (logiciels de reconnaissance faciale, recours aux données biométriques) servent à la surveillance généralisée, KateCooper nous incite à y trouver et inventer des libertés nouvelles, à nous en saisir pour interroger les diktats auxquels nous nous soumettons.