Sous-titré “Une initiation philosophique en contexte technologique avancé” l’ouvrage de Thomas Berns (Université libre de Bruxelles) et Tyler Reigeluth (Université catholique de Lille) cherche à interroger philosophiquement la technique.

Dans un cheminement intellectuel où l’on croise Heidegger, Simondon, Kant, Habermas, John L. Austin, Judith Butler, Jacques Derrida, Pierre Bourdieu les auteurs ébauchent une éthique de l’information et de la communication soucieuse de comprendre les enjeux démocratiques de la “révolution numérique”, et également de définir le rôle qu’on fait jouer à l’information dans les dites “sociétés de l’information et de la communication”.

“Le fait que la communication apparaisse ainsi comme l’unique horizon éthique et que les techniques qui lui sont inhérentes deviennent la solution de toute action est le point de départ à partir duquel ce livre entend développer une initiation philosophique, elle-même mue par deux principes : refuser toute instrumentalisation de la philosophie par la technique et toute réduction de la technique à un niveau instrumental.”